Covid-19: Mesures de santé

Combattre les « blues » en mode de COVID

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Par Nathalie Lambert

Spécialiste de la mise en forme et médaillée olympique en patinage de vitesse. Directrice des programmes sportifs et communications pour le Club Sportif MAA.

Il y a maintenant déjà plusieurs mois que notre façon de vivre a changé drastiquement avec les restrictions imposées par le gouvernement pour limiter les contacts humains afin d’éviter la propagation d’un virus dont on ignorait le nom avant 2020.

Pour plusieurs d’entre nous, les contacts sociaux, les sorties et l’activité physique dont nous avons besoin pour maintenir notre équilibre mental ont été largement compromis. La pause estivale et le beau temps maintenant derrière nous jusqu’à l’été prochain, il est temps de passer en mode solution et faire preuve de créativité pour trouver les meilleures options pour nous permettre de bouger, connecter et être heureux.

Si ce n’est pas déjà chose faîte, il est temps de changer le discours et de passer du mode subir la pandémie vers un mode ou on imagine cette pause imposée comme une opportunité d’apprentissage, de découverte voire même d’aventure.

Changer de discours, veut dire changer d’attitude. Par exemple, je n’aime pas l’hiver. J’ai fait la majeure partie de ma carrière d’athlète dans des patinoires couvertes de septembre à avril. Je n’ai aucune tradition de sport d’hiver dehors. L’hiver, je suis très heureuse en mode hibernation. Mais cette année, j’ai décidé d’apprendre le ski de fond. Être à la maison 24-7 est l’opportunité de me trouver un nouveau sport d’hiver. Vais-je aimer, je ne sais pas. Combien de fois vais-je vraiment en faire, je ne sais pas. Mais c’est une opportunité unique de me botter les fesses pour aller jouer dehors…

Les meilleures façons de combattre les « blues » liés à la Covid sont de bouger et de rester connectés avec nos collègues, familles et amis. Pourquoi ne pas en profiter pour essayer des cours et activités en mode virtuels, surtout si comme moi, vous avez tendance à hiberner. Ceux-ci sont une excellente façon de bouger dans le confort de son salon. Ce qui est génial aussi est le fait que ça nous permet de découvrir du contenu très varié sans engagement, sans déplacement et sans la gêne de ne pas être assez bon.

Cherchez des cours offerts via des plateforme de style Zoom comme nous utilisons au MAA pour aussi connecter avec l’instructeur et la communauté des participants; mais mieux encore, pour recruter vos amis à bouger avec vous et suivre ces cours ensemble.

Je crois que ce qui nous dérange le plus actuellement est justement cette carence grandissante de rapprochements, d’échanges, de célébrations, de discussions. Nous sommes forcés à un peu plus de solitude et ce n’est pas sain. Dans ce contexte, ouvrir sa caméra et son ordinateur pour une connexion à deux sens, ça devient primordial. À défaut de se voir en personne, c’est le meilleur plan B! Multipliez les occasions de rapprochements virtuels jusqu’à ce qu’on puisse les vivre à nouveau en présentiel.

Cocktail, Apéro, souper gastronomique, jeux, etc., et pour équilibrer la balance énergétique, les cours de groupe. Je nous souhaite collectivement de ne pas attendre un retour à une vie normale pour être heureux mais de trouver des façons de rendre cette pause normale et heureuse!

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Partager sur pinterest

Contactez-nous

Club Sportif MAA
1050, rue Sherbrooke Ouest,
3ième étage
Montréal, QC H3A 2R6

Infolettre MAA

Pour ne rien manquer!

© 2021 MAA. Tous droits réservés. Design & Web → BASE132.

Health Club management software
Health Club management software